Fermer le menu
Entreprises d'étanchéité
Téléchargement express
  • Téléchargement express
  • Actualités

    You are here

    1. Home
    2. Entreprises d'étanchéité
    3. Aide au choix

    Aide au Choix

    Guide de choix traitement des parois enterrées

    Avec ce guide de choix, il vous suffit de choisir au fur et à mesure la nature de local intérieur, de la paroi, du terrain, le degré de sollicitation à l'eau et de fiabilité attendue pour que la ou les solutions Siplast adéquates s'affichent. Elles vous renvoient ensuite sur une fiche solution-produit qui vous permet de choisir celle qui vous convient le mieux.

    1
    Nature du local intérieur
    Modifier
    Faites votre choix ci-dessous pour «nature du local intérieur»
    L1 : Habitable (paroi de 1ère catégorie)
    L2 : Non habitable (paroi de 2ème catégorie)
    L3 : aucun local (paroi de 3ème catégorie)
    Aide
    L1 : Habitable (paroi de 1ère catégorie)
    Il dépend de la nature du local bordé par la paroi et des exigences formulées par le maître d’ouvrage (cf. DTU 20.1, chapitre 6 des règles de calcul).
    L1 : la paroi est de première catégorie  elle borde des locaux où aucune trace d’humidité n’est acceptée sur sa face intérieure (locaux habitables en général).
     
    [[{"type":"media","fid":"4535","fields":{"format":"default","field_file_image_alt_text[und][0][value]":"","field_file_image_title_text[und][0][value]":""},"attributes":{"style":"","width":"230","height":"137","alt":"","title":""},"view_mode":"default"}]]
    Aide
    L2 : Non habitable (paroi de 2ème catégorie)
    Il dépend de la nature du local bordé par la paroi et des exigences formulées par le maître d’ouvrage (cf. DTU 20.1, chapitre 6 des règles de calcul).
    L2 : la paroi est de deuxième catégorie ; elle borde des locaux où des infiltrations limitées peuvent être acceptées par le maître d’ouvrage (en général locaux utilisés comme chaufferie, garage, certaines caves).

    [[{"type":"media","fid":"4536","fields":{"format":"default","field_file_image_alt_text[und][0][value]":"","field_file_image_title_text[und][0][value]":""},"attributes":{"style":"","width":"230","height":"136","alt":"","title":""},"view_mode":"default"}]]
    Aide
    L3 : aucun local (paroi de 3ème catégorie)
    Il dépend de la nature du local bordé par la paroi et des exigences formulées par le maître d’ouvrage (cf. DTU 20.1, chapitre 6 des règles de calcul).

    L3 : la paroi est de troisième catégorie ; elle n’assure qu’une fonction de résistance mécanique et ne borde aucun local (en général murs de vide sanitaire et de terre-pleins).
    Ces parois de troisième catégorie ne nécessitent pas de traitement particulier.

    [[{"type":"media","fid":"4537","fields":{"format":"default","field_file_image_alt_text[und][0][value]":"","field_file_image_title_text[und][0][value]":""},"attributes":{"style":"","width":"230","height":"114","alt":"","title":""},"view_mode":"default"}]]
    2
    Nature de la paroi
    Modifier
    Faites votre choix ci-dessous pour «nature de la paroi»
    P1 : maçonnerie non enduite
    P2 : béton ou maçonnerie enduite
    Aide
    P1 : maçonnerie non enduite

    P1 : la paroi est constituée de maçonnerie non enduite d’éléments jointoyés (en blocs de béton) conforme au DTU 20.1.

    Aide
    P2 : béton ou maçonnerie enduite

    P2: la paroi est constituée de béton ou de maçonnerie enduite conforme au DTU 20.1.

    3
    Nature du terrain
    Modifier
    Faites votre choix ci-dessous pour «nature du terrain»
    T1 : terrain perméable et non immergé
    T2 : terrain peu perméable
    Aide
    T1 : terrain perméable et non immergé

    T1 : terrain perméable et non immergé (sables, graviers) ; dans ce cas, il y a infiltration rapide des eaux de ruissellement et les parois ne sont pas sollicitées par une forte humidité permanente.

     

    Aide
    T2 : terrain peu perméable

    T2 : terrain peu perméable (argiles, limons) ; dans ce cas, les eaux d’infiltration peuvent s’accumuler le long de la paroi enterrée, notamment si le remblai des fouilles est perméable

     

    4
    Degré de sollicitation à l'eau
    Modifier
    Faites votre choix ci-dessous pour «degré de sollicitation à l'eau»
    E1 : faible
    E2 : moyen
    E3 : fort
    Aide
    E1 : faible

    Il est fonction de l’environnement topographique de la construction.
    E1 : degré de sollicitation faible ; la situation de la construction la soustrait à une arrivée d’eau de ruissellement (elle se situe sur un relief).

    Aide
    E2 : moyen

    Il est fonction de l’environnement topographique de la construction.
    E2 : degré de sollicitation moyen ; la situation de la construction est telle que des eaux de ruissellement peuvent venir, en quantité limitée, en contact des murs périphériques.

    Aide
    E3 : fort

     Il est fonction de l’environnement topographique de la construction.
    E3 : degré de sollicitation fort ; la situation de la construction est telle que des quantités importantes d’eaux de ruissellement peuvent en atteindre les murs périphériques (construction à flanc de colline ou de montagne, en fond de vallée par exemple).

     

    5
    Degré de fiabilité attendue
    Modifier
    Faites votre choix ci-dessous pour «degré de fiabilité attendue»
    F1 : normale
    F2 : renforcée
    Aide
    F1 : normale

    F1 : fiabilité «normale» pour les ouvrages courants (hauteur des parois inférieure à 3 m par exemple).  

    Aide
    F2 : renforcée

    F2 : fiabilité «renforcée» pour les ouvrages “exceptionnels” (locaux avec équipements de grande valeur, parois de grande hauteur, etc.).

    La sélection SIPLAST