Fermer le menu
Génie civil
Chantiers remarquables
Actualités

You are here

  1. Accueil
  2. Génie civil
  3. Ponts-routes

Ponts-routes

Les solutions à mise en ?uvre à hautes cadences

L’étanchéité en ouvrages d’art constitue toujours une phase critique sur un ouvrage d’art ; son application conditionne la mise en ?uvre de la couche de roulement et l’installation des équipements de l’ouvrage avec l’ouverture à la circulation.

Ce point est d’autant plus critique que l’ouvrage est important en surface.

Le développement de systèmes permettant la réalisation rapide de l’étanchéité a toujours préoccupé entreprises comme fournisseurs de matériaux.

Au début des années 80 est apparu le premier système MHC (terminologie du SETRA pour désigner la mise en ?uvre à haute cadence). Développé par l’entreprise Jean Lefebvre, l’Etanplast est un procédé routier constitué de plusieurs couches mises en ?uvre au finisher reconstituant in situ une membrane en bitume polymère.

Longtemps seul sur le marché à proposer un système à haute cadence, l’entreprise Sacan à Aurillac, spécialisée dans l’application de membranes bitumineuses en ouvrage d’art, a relevé le défi et a développé la première machine permettant l’automatisation de la mise en ?uvre de membranes bitumineuses.
Cette machine permet l’application de 1 000 à 1 500 m² par jour de membranes bitumineuses, résolvant ainsi le problème de la durée d’application de la membrane d’étanchéité.
Aujourd’hui, ces machines automatiques se développent et Siplast dispose de la machine Jet Pont dont le développement a été rendu nécessaire pour seconder Sacan, afin que cette entreprise puisse réaliser encore plus rapidement l’étanchéité du viaduc de Millau, avec sa machine et Jet Pont.