Fermer le menu
Maîtres d'ouvrage
Téléchargement express
  • Téléchargement express
  • Carnet d'inspiration
    Actualités

    You are here

    1. Accueil
    2. Maîtres d'ouvrage, maîtres d'œuvre
    3. Eco-hôtel Yves Rocher

    Eco-hôtel Yves Rocher

    Noyé dans un écrin de verdure, face à la vallée de l'Aff, la Grée des Landes, l'éco-hôtel de la Gacilly - fief de la marque de cosmétique Yves Rocher -, a ouvert ses portes au printemps dernier. Doté d'un spa, offrant une table qui fait la part belle aux produits bio de la région, l'hôtel a été le fruit d'une réflexion, d'une conception et d'une mise en oeuvre 100 % environnementales. Parmi les solutions adoptées, une toiture-terrasse jardin dans l'esprit prairie, pour se fondre complètement dans un paysage empreint de sérénité.

    « C'est un des chantiers les plus complexes que j'ai eu à gérer, s'exclame Eric Vaucelle, responsable du patrimoine immobilier d'Yves Rocher. En effet, tout a été pensé pour respecter l'environnement, tant pour le choix de l'emplacement et de l'orientation de l'hôtel que pour les matériaux. »

    Ce projet était dans les cartons depuis longtemps chez Yves Rocher. L'idée était de disposer d'un hôtel écologique, à l'image de la marque et de ses produits inspirés par la nature. La Gacilly en était le lieux naturel, joli village de Bretagne non loin de Redon, dynamisé par la présence d'Yves Rocher à la mairie. « Ce terrain a été choisi car il est au calme, une colline boisée le séparant du village, et dispose d'une belle vue, précise Eric Vaucelle. Nous avons travaillé en amont avec un géobiologue pour déterminer l'implantation et l'orientation exactes de l'hôtel. »

    Quatre cabinets d'architecture ont participé à la compétition, celui d'Hubert Penicaud remportant le projet. Ce dernier, spécialiste en écoconstruction, a été retenu car sa proposition s'intégrait le mieux dans le paysage, épousant parfaitement la déclinivité du terrain et offrant à chaque chambre une vue sur la nature.

    Rien n'est laissé au hasard

    De façon discrète mais très cohérente et sans exception, le choix des matériaux a été effectué dans le stricte respect de l'environnement : pin Douglas non traité et ossature bois pour le spa, monomur en béton cellulaire pour le restaurant et l'accueil, absence d'huile pour les ascenseurs, peintures écologiques et, bien sûr, toiture-terrasse jardin.

    « La toiture-terrasse jardin apporte deux éléments essentiels en adéquation parfaite avec ce projet, explique Eric Vaucelle. Le premier est son aspect esthétique : de haut, on ne voit pratiquement pas l'existence des toitures car elles sont plantées d'essences « prairie » qui se marient totalement avec la vraie prairie tout autour, volontairement non fauchée. Le second repose sur l'isolation acoustique et thermique apportée par la toiture-terrasse jardin : nous avons veillé au confort de nos hôtes en développant des solutions naturelles pour qu'ils trouvent le calme et le bien-être. Avec 300 mm de terre végétale au-dessus de l'isolant, la toiture-terrasse jardin procure l'inertie thermique et l'absorption acoustique que nous voulions. » Au gré des saisons, la toiture-terrasse jardin change d'aspect, les graminées se balançant au rythme du vent… « La toiture-terrasse jardin permet aussi une très bonne protection de l'étanchéité elle-même », souligne Denis Vaillant, Président d'O. Hervieux, l'entreprise d'étanchéité.



    Le projet a été mené de façon participative, impliquant les entreprises intervenantes pour fournir les matériaux les plus adéquats et proposer une mise en oeuvre répondant aux exigences environnementales et de confort. « Il fallait expliciter chaque proposition, se souvient Denis Vaillant. Nous avons beaucoup échangé d'un point de vue technique pour trouver les meilleures solutions. Par exemple, c'est finalement une toiture inversée qui a été retenue car nous voulions réduire les acrotères afin de gagner 40 cm et d'avoir une meilleure vue sur le paysage. » Côté chantier, sans être la course, le respect des délais était essentiel pour honorer la date d'ouverture de l'hôtel.

    Pour l'étanchéité, la pose s'est déroulé sans souci, incluant également la toiture-terrasse du spa, dotée d'une étanchéité autoprotégée (car peu visible) en paillettes d'ardoise afin de s'accorder avec les toits pentus en zinc du restaurant.

    Un lieu aux multiples labels

    Pilote pour le classement HQE dans l'hôtellerie, il est également en cours d'homologation Bâtiment Basse Consommation (BBC).

    Pour obtenir ces résultats, l'hôtel est notamment équipé de deux chaudières à bois, de panneaux solaires (couvrant 60 % des besoins, notamment pour le préchauffage de l'eau) ou de casquettes devant les chambres afin de les préserver de la chaleur en été.

    « L'hôtel possède de nombreux compteurs énergétiques et capteurs, ajoute Eric Vaucelle, car nous voulons faire des mesures précises et valider l'impact des solutions que nous avons retenues.
    Nous avons non seulement évalué les performances thermiques mais aussi acoustiques et, pour ces dernières, nous avons mesuré une atténuation de 30 dB dans les chambres. »

    Les clients de l'hôtel témoignent de leur satisfaction à être reçus dans ce lieu à part où l'on se sent bien tout en faisant du bien à la nature.
     

    Fiche d'identité du chantier

    • Maître d'ouvrage : Yves Rocher
    • Architecte : cabinet H. Penicaud
    • Bureau de contrôle : Socotec
    • Entreprise d'étanchéité : O. Hervieux
    • Produits Siplast mis en oeuvre :
      • toiture-terrasse jardin : Preflex, Graviflex, Gravidrain, Gravifiltre, terre végétale (1 100 m²)
      • Spa : Paradiene SR3 et Paracier (200 m²)

    Plus qu'un hôtel

    La Grée des Landes ne se contente pas de recevoir ses hôtes dans des chambres calmes avec une jolie vue sur la campagne bretonne.

    L'hôtel propose un spa complet avec piscine à débordement, hammam, soins. Au restaurant « Les Jardins sauvages », où officie le chef talentueux Gilles Le Gallès, les plats trouvent leur source chez les agriculteurs locaux ou dans le potager qui jouxte l'hôtel, l'accent étant mis sur les produits bio.

    Enfin, on peut se prélasser dans le bar-lounge décoré par l'agence Saguez & Partners et Gaëlle Rocher, en feuilletant un des livres mis à disposition de la clientèle.

    Télécharger l'e-alliance Etanchéité N°25

     

    Illustrations (cliquez pour agrandir)