Fermer le menu
Maîtres d'ouvrage
Téléchargement express
  • Téléchargement express
  • Carnet d'inspiration
    Actualités

    You are here

    1. Accueil
    2. Maîtres d'ouvrage, maîtres d'œuvre
    3. Ventilation des couvertures

    Ventilation des couvertures

     
    Les DTU de la série 40 imposent de ventiler la sous-face des éléments de couverture et/ou de leur éventuel support continu (voliges, panneaux).
    De même, à l’exception des écrans HPV, les écrans souples de sous-toiture posés sur la charpente doivent avoir leur sous-face ventilée.
    Cette ventilation impose de ménager des lames d’air d’épaisseur suffisante et des ouvertures hautes et basses, l’écran (et son éventuel support continu) étant interrompus en faîtage, afin de permettre la circulation d’air.
    Les sections des orifices de ventilation et les épaisseurs de lames d'air sont définies dans les DTU de la série 40.1 et 40.2 et résumées dans le tableau ci-dessous :
      
     
    Section des orifices et épaisseur des lames d'air de ventilation
    Couvertures en petits éléments sur locaux à faible ou moyenne hygrométrie
    Remarques
    Dispositions constructivesComble perdu, écran posé tendu ou sur support continu
    Écran HPV posé sur isolant

    Comble habitable, écran posé tendu ou sur support continu
    S11/50001/30001/5000Ardoises :
    S1 = 1/3000, sauf pour ardoises naturelles posées au clou ou au crochet pointe
    S21/3000-1/3000Ardoises :
    S2 = 1/2000
    E12 cm mini2 cm mini2 cm miniSauf pour ardoises naturelles posées au clou ou au crochet pointe
    E2--2 cm miniArdoises :
    E2 = 2 cm (écran souple)
    4 cm (support continu)
     
      
    S est le rapport entre la section totale des orifices de ventilation et la surface de la paroi d’échange P.
     S1 : entre l’écran de sous-toiture et l’élément de couverture,
     S2 : entre l’isolant et l’écran de sous-toiture.
      
    E est l’épaisseur minimum de la lame d’air.
     E1 : entre l’écran de sous-toiture et l’élément de couverture,
     E2 : entre l’isolant et l’écran de sous-toiture.
      
     NOTA :
    Ces éléments relèvent du cas général :
     projection horizontale du rampant inférieure à 8 m ou 12 m suivant le matériau de couverture (voir D.T.U. correspondant),
     locaux à faible ou moyenne hygrométrie,
     perméance de la paroi plafond < 0,05 g/m².h.mmHg.

    Pour les autres cas : se reporter aux D.T.U. du matériau de couverture ou à défaut, au Cahier du CSTB n°1926 relatif à la “Ventilation des toitures inclinées couvertes en petits éléments discontinus”.
      
     Fermer cette fenêtre