Fermer le menu
Entreprises d'étanchéité
Téléchargement express
  • Téléchargement express
  • Dossiers thématiques
  • Dossiers thématiques
  • Actualités
    m

    You are here

    1. Accueil
    2. Entreprises d'étanchéité
    3. Traitement des parois enterrées : comment et pourquoi réaliser une coupure de capillarité ?

    Traitement des parois enterrées : comment et pourquoi réaliser une coupure de capillarité ?

    Pour protéger votre maison des remontées d’eau par capillarité, la mise en œuvre d’une solution de coupure de capillarité adaptée est essentielle. Nous avons listé pour vous quelques-unes des pistes les plus efficaces pour assurer la durée vie et le confort de votre habitation.

    Des solutions efficaces pour protéger les parois enterrées de votre maison

    Qu’est-ce que la capillarité et pourquoi ce phénomène est-il important ?
     

    Votre maison est exposée aux remontées d’eau par capillarité en raison de la nature des matériaux de construction qui sont en contact avec le sol. La capillarité est un phénomène physique inévitable : mis au contact d’un matériau, l’eau va systématiquement se propager.

    Les semelles de fondation (et parfois les planchers) de votre maison sont directement en contact avec des éléments plus ou moins humides et vont donc capter et rediriger une partie de l’eau qu’ils contiennent. Cette remontée de l’eau par capillarité peut aller jusqu’aux murs des parties habitables de votre maison. Il faut donc absolument protéger vos parois enterrées, pour ne pas mettre en péril la structure de votre maison et son confort.
     

    Quelles sont les solutions pour mettre en place une coupure de capillarité efficace ?
     

    En fonction des parties de votre maison qui sont exposées à la propagation de l’eau et de l’humidité par capillarité, il existe différentes solutions pour les protéger. L’idée est simple : établir une barrière entre vos parois enterrées et les éléments humides qui l’entourent, pour empêcher que l’eau puisse se propager.

    Sur le fond de fouille : nous vous recommandons d’aménager une rupture de capillarité (vide sanitaire, lit de cailloux et film plastique).

    Autour des murs de soubassement en maçonnerie de petits éléments : nous vous conseillons de mettre en œuvre un chaînage en béton armé disposé au niveau du plancher du rez-de-chaussée ou du dallage.

    Pour être efficace, ce chaînage doit :

    • Courir sur toute l’épaisseur des maçonneries de soubassement
    • Être à l’air libre
    • Dépasser au minimum de 5 cm au-dessus du sol extérieur fini

    Bon à savoir : cette protection peut également être réalisée à l’aide d’une coupure de capillarité disposée à 15 cm au moins au-dessus du niveau le plus haut du sol définitif extérieur.

    Cette solution protégera efficacement vos murs des remontées d’eau par capillarité et vous permettra d’être en conformité avec la norme NF P 10 202-1 et avec le DTU 20.1.