Fermer le menu
Entreprises d'étanchéité
Téléchargement express
  • Téléchargement express
  • Dossiers thématiques
  • Dossiers thématiques
  • Actualités
    m

    You are here

    1. Accueil
    2. Entreprises d'étanchéité
    3. Traitement des parois enterrées

    Traitement des parois enterrées : choisir la solution d’étanchéité adaptée à la situation de votre ouvrage

    Selon que votre ouvrage se trouve au-dessus ou au-dessous du niveau de l’eau (de façon permanente ou intermittente), vous ne pourrez pas choisir la même solution d’étanchéité pour vos parois enterrées.

    Nos experts vous aident à choisir la bonne technique d’étanchéité pour vos parois enterrées.


    Pourquoi la situation de votre ouvrage par rapport au niveau de l’eau a son importance
     

    L’étanchéité des murs de soubassement de votre projet est une étape importante, puisqu’elle va protéger l’ensemble de la construction contre les infiltrations d’eau. Cette partie de votre ouvrage se trouve en effet partiellement ou totalement enterrée, ce qui la rend vulnérable à l’humidité contenue dans le sol. En fonction de la présence de différentes sources d’eau sur votre terrain (nappes phréatiques, ruisseaux, eaux de ruissellement, etc), votre construction présente plus ou moins de risques d’être endommagée.

    Vous devez donc absolument évaluer au préalable sa situation par rapport au niveau conventionnel de l’eau, puisque cela va conditionner le type de protection que vous devrez lui appliquer pour garantir son étanchéité.

    Selon les sources potentielles d’eau sur votre terrain, vous devez prendre en compte les limites suivantes :

    • Dans le cas d’une nappe phréatique ou d’une crue : niveau de l’eau « E » > niveaux des plus hautes eaux connues et/ou prévisibles
    • Dans le cas d’eau de ruissellement ou d’infiltration : niveau de l’eau « E » > niveau du fil d’eau du réseau de drainage (ou niveau de l’exutoire naturel des couches perméables + 0,50 m).

    Ajouter le schéma page 4 du fascicule Parois enterrées

    Très concrètement, vous faites face à deux options :

    • Si votre construction risque d’être immergée par intermittence (en totalité ou en partie), vous devez réaliser un cuvelage
    • Si votre construction est en permanence (et en totalité) au-dessus du niveau de l’eau, vous devez traiter les surfaces de vos parois enterrées avec une solution de protection adaptée.
       

    Solutions pour un ouvrage immergé
     

    Si votre terrain se trouve en permanence ou par intermittence sous le niveau de l’eau, cela signifie que tous les vides du terrain sont occupés par de l’eau. En conséquence, ce qu’on appelle la « pression hydrostatique » (la pression exercée par l’eau sur votre construction) est importante, s’exerce sur toutes les parois de votre construction et vous devez donc réaliser un cuvelage.

    Il existe plusieurs types de cuvelage (mortiers d’imperméalisaion, minéralisation, utilisation de membranes spécifiques). Pour vous renseigner plus largement sur ce sujet, vous pouvez consulter la section « cuvelage » ou vous reporter au DTU 14.1.
     

    Solutions pour un ouvrage situé au-dessus du niveau de l’eau
     

    Dans le cas où votre projet se situe en permanence (et en totalité) au-dessus du niveau de l’eau, il n’y a pas de risques que le terrain soit saturé ni que l’eau contenue dans le sol exerce une pression sur l’ouvrage. En revanche, il est très possible que l’eau s’infiltre dans votre construction par capillarité. Vous devez donc prévoir de traiter de façon adéquate la surface de vos parois enterrées et créer une coupure de capillarité (qu’on appelle aussi « arase étanche »).
    Le rôle de la coupure de capillarité est de faire écran entre votre mur de soubassement et les matériaux humides qui l’entourent. Pour être pleinement efficace, elle doit être réalisée en tête des murs de fondation.
    Elle doit absolument être au-dessus du niveau de la terre environnante tout en se trouvant en dessous du chaînage du plancher bas (pour les bâtiments construits sur un vide sanitaire).
    Nos experts ont réuni toutes les informations à ce sujet dans la section « coupure de capillarité » de notre site, n’hésitez pas à la consulter

    Enfin, pour vous aider à choisir la protection la plus adaptée pour vos parois enterrées, nos experts vous recommandent d’utiliser notre outil d’aide au choix qui vous guidera par ses questions simples et précises, jusqu’à la solution spécifique à vos besoins.