Fermer le menu
Entreprises d'étanchéité
Téléchargement express
  • Téléchargement express
  • Dossiers thématiques
  • Dossiers thématiques
  • Actualités
    m

    You are here

    1. Accueil
    2. Entreprises d'étanchéité
    3. Pourquoi traiter l’étanchéité des parois enterrées ?

    Pourquoi traiter l’étanchéité des parois enterrées ?

    Le traitement des murs enterrés est une étape essentielle dans la conception d'un bâtiment, puisqu'il met en jeu la pérennité des locaux. Pour chaque situation, nous avons une solution technique adaptée à vous proposer.

     

    Une étape importante pour empêcher l’humidité de s’infiltrer

    Une paroi enterrée est un pan de mur qui se trouve sous le niveau du sol. Cette paroi est donc au contact d’un matériau - le sol - plus ou moins humide en permanence. Pour protéger la construction, l’ouvrage et vos locaux intérieurs, vous devez donc procéder à un traitement adapté de vos parois enterrées .

     

    Les conséquences d’un mur enterré mal traité sont nombreuses :
     

    • Moisissures
    • Infiltrations
    • Corrosion des éléments métalliques
    • Tâches et écaillages de vos peintures ou tapisseries intérieures et de vos enduits extérieurs
    • Insalubrité du local intérieur.

     

    Quels sont les locaux concernés ?
     

    Tous les locaux dont une partie des parois sont sous le niveau du sol :

    • Caves
    • Sous-sols
    • Parkings et garages enterrés
    • Chaufferies
    • Buanderies
    • Vide sanitaires
    • Fondations
    • Soubassements


    Pourquoi l’humidité devient-elle un problème dans les locaux enterrés ?
     

    Dans les locaux enterrés, c’est la proximité accrue avec une source d’eau qui rend les parois vulnérables. Cette eau peut avoir différentes origines :

    • Les nappes phréatiques situées à proximité peuvent impacter le local si leur niveau atteint ou dépasse celui de son sol ; 
    • Les nappes phréatiques situées à proximité peuvent impacter le local si leur niveau atteint ou dépasse celui de son sol ; 
    • Les remontées capillaires qui, sous l’action des tensions superficielles et des pressions, font monter l’eau dans les parois en contact avec des sols humidifiés jusqu’au niveau des parties habitables ;
    • L’eau de pluie sur la façade du bâtiment qui, poussée par le vent, peut pénétrer les façades et, en fonction de la structure, atteindre par gravité ou capillarité la face interne des parois enterrées ;
    • La condensation de la vapeur d’eau d’un air à hygrométrie très élevée sur les parois froides (insuffisamment isolées) d’un local (insuffisamment ventilé) ;
    • Les fuites accidentelles de réseaux de fluides liées à la présence de canalisations (alimentations d’eau ou chauffage par exemple) noyées dans le gros œuvre.

    Parce que nous avons à cœur de protéger votre maison du sous-sol à la toiture, nous aurons toujours la solution adaptée à votre situation.