N°25 - octobre 2009 | www.siplast.fr | contact.ealliance@icopal.com logo Siplast
Couverture
Couverture
Isolation thermique des combles
Les écrans de sous-toiture et pare-vapeur deviennent incontournables
 Imprimer cette page
 Se désabonner de
    l'e-letter
Si vous ne pouvez visualiser correctement la page
cliquez ici
 
Pose d'un ecran de sous-toiture







Pose d'un ecran de sous-toiture









Pose d'un ecran de sous-toiture


Fel'X rouleau
Couverture
 
Dans le cadre du Grenelle de l’Environnement et de la préparation à la future RT 2010/2012, le Groupe Spécialisé n°20 de la Commission des Avis Techniques vient de publier une nouvelle version de son Cahier 3560 décrivant la mise en œuvre des laines minérales en combles. Un texte qui incite à l’utilisation systématique des écrans de sous-toiture et des pare-vapeur.

Pour décrire la mise en œuvre des laines minérales en combles, le GS 20 avait, il a quelques années, publié un Cahier de prescriptions techniques de mise en œuvre, complémentaire des Avis techniques et Constats de traditionnalité des laines minérales, le Cahier 3560.

Aujourd’hui, la demande en matière d’efficacité énergétique est croissante avec, notamment, l’exigence de perméabilité à l’air des bâtiments et ouvrages. Il suffit pour cela de considérer les recommandations du Grenelle de l’Environnement ou bien ce que stipulent les label Effinergie ou RT 2012 à venir.

C’est pour s’inscrire dans cette évolution que le GS 20 a récemment publié une version actualisée de son Cahier 3560. Pour sa rédaction, il s’est assuré les participations du SNEST (Syndicat National des Ecrans de Sous-Toiture) et du FILMM (syndicat des Fabricants d’Isolants en Laines Minérales Manufacturées) ainsi que des contrôleurs techniques et du CSTB.
  Utilisation systématique des écrans de sous-toiture et pare-vapeur indispensable
 

La nouvelle mouture du texte, disponible sur le site du CSTB, est sans équivoque à l’égard des écrans de sous-toiture (EST) et des pare-vapeur. Les principes qu’il expose dès les premières pages sont très explicites quant à leur utilisation :

  • les EST (surtout HPV, hautement perméable à la vapeur d’eau) sont « requis » pour une « utilisation systématique » pour répondre à la demande croissante en matière d’efficacité énergétique et notamment pour une meilleure étanchéité à l’air des parois ;


  • un écran pare-vapeur indépendant, donc rapporté, et continu est jugé indispensable, le kraft des isolants en laine minérale ne peut donc plus être considéré comme un pare-vapeur.
  Les EST contribuent à l’étanchéité à l’air des parois
 

Si le texte ne détaille pas la façon dont les écrans participent à l’étanchéité à l’air des parois, le nouveau Cahier 3560 constitue cependant une forte reconnaissance de l’importance de leurs apports pour la performance thermique des toitures.
Rappelons ici comment les écrans contribuent à l’étanchéité à l’air des parois, clef d’une isolation efficace et performante :

Contre l’air traversant la paroi :
  • un pare-vapeur rapporté et continu constitue le principal écran d’étanchéité à l’air.

  • un écran de sous-toiture HPV sans ventilation de sous-face complète le pare-vapeur, voire s’y substitue en cas de défaillance accidentelle : il apporte ainsi une double sécurité.
Contre les effets du vent :
  • un écran de sous-toiture, même non HPV, constitue un « coupe-vent » efficace pour réduire les déperditions parasites de chaleur sous l’effet du vent.

  • ce rôle de coupe-vent est renforcé dans le cas d’écrans HPV sans lame d’air ventilée en sous-face, d’où la prescription précise du Cahier 3560 en leur faveur.

Pour en savoir plus :
- CSTB
- SNEST
logo Icopal 12 rue de la Renaissance - 92184 ANTONY Cedex - Tél. : 01 40 96 35 00