Si vous ne pouvez visualiser correctement la page, cliquez ici
 
  N°38 - Juillet 2012 | www.siplast.fr | contact.ealliance@icopal.com logo Siplast
Etanchéité
Etanchéité
Rénovation de l’étanchéité du relai TDF
de l’Aiguille du Midi
Chantier d’altitude
 Imprimer cette page
 Se désabonner de
    l'e-letter
Si vous ne pouvez visualiser correctement la page
cliquez ici



Etanchéité Aiguille du Midi


Etanchéité Aiguille du Midi


Etanchéité Aiguille du Midi

images Fiche d'identité du chantier images

Maître d’ouvrage :
Télédiffusion de France

Architecte :
bureau d’études interne
à TDF

Surface :
210 m²


Support :
béton


Dates du chantier :
septembre 2011


Entreprise d’étanchéité : Etanchéité de l’Arsenal

Produits Siplast :
Paradiene 35 SR4
Parafor Solo schiste clair

Paradial S

Etanchéité Aiguille du Midi
 
3 842 m : rarement chantier d’étanchéité aura été situé plus haut ! C’est à cette altitude que l’équipe de l’Etanchéité de l’Arsenal est intervenue, en un mois de temps. Un chantier en haute montagne impliquant de multiples adaptations pour les compagnons comme pour la logistique ou pour la mise en œuvre.

« Nous avons profité d’un plan de déneigement car d’autres travaux étaient prévus en parallèle, explique Lionel Frank, dirigeant de l’Etanchéité de l’Arsenal. C’est ce qui nous a amenés à intervenir en septembre. » Le créneau était plutôt bien choisi, en dehors des mois de juillet et août qui voient de nombreux touristes, en plus des alpinistes, venir tout près du Mont Blanc grâce à un coup de téléphérique ; avant que la météo ne devienne trop rigoureuse aussi, ce qui aurait pu entraver le bon déroulement du chantier. « Il nous a fallu pourtant déneiger trois fois durant ce mois de septembre pour mener à bien notre intervention », précise Lionel Frank.

L’opération consistait en la rénovation de l’étanchéité existante. Cette dernière a été laissée en l’état, l’isolant étant sain. Un platelage venait prendre appui sur des poutres de bois qui étaient tenues par l’étanchéité, ce qui fragilisait celle-ci. La solution retenue a été de mettre en place des potelets métalliques fixés mécaniquement dans la dalle béton sous-jacente puis de mettre en œuvre le complexe d’étanchéité. La cinquantaine de poutres de traverse ont été habillées en Paradiene 35 SR4, comme la partie courante, tandis que les relevés ont été traités en Paradial S. Parafor Solo schiste clair a été retenu pour la seconde couche afin que sa couleur se marie avec celle de la montagne.
  Chantier hors normes
 

« C’est nous qui avons proposé ces solutions techniques qui ont été acceptées par le maître d’ouvrage, souligne Lionel Frank. Nous avons choisi un complexe riche avec une armature solide compte tenu du lieu et des conditions climatiques, notamment en termes d’enneigement. »

L’organisation d’un chantier dans un tel lieu oblige à quelques adaptations, même si l’entreprise était déjà intervenue en haute altitude – à 3 200 m à Val d’Isère. Outre l’assujettissement au plan de déneigement, il a fallu transporter tous les matériaux par héliportage, tandis que les compagnons se rendaient sur leur lieu de travail en… téléphérique ! L’espace étant compté, les matériaux étaient entreposés sur l’accès qui mène au tunnel. Quant à la pose des filets périphériques et à la dépose du platelage bois, c’est une société tierce, spécialisée, qui a effectué les deux opérations.

Du côté de l’équipe, si l’un des trois compagnons de l’Etanchéité de l’Arsenal intervenant sur le chantier s’est plaint du mal des montagnes, les autres ont plutôt bien vécu cette intervention. Un seul cependant a accepté de descendre pour réaliser les retombées d’étanchéité pour souder la dernière partie qui donnait dans le vide. Encordage obligatoire ! Même si le gaz gèle plus vite à 3 800 m, le chantier a pu se dérouler dans les délais impartis. Le plus haut relai de Télédiffusion de France n’aura plus à craindre la neige et la glace.

logo Icopal 12 rue de la Renaissance - 92184 ANTONY Cedex - Tél. : 01 40 96 35 00
Se désabonner de l'e-letter : cliquez ici